Les Neurosciences sont les sciences qui étudient le système nerveux.

Le système nerveux est le chef d’orchestre du corps, il commande les fonctions vitales (respiration, digestion, etc…), motrices, sensorielles, intellectuelles et affectives. Les Neurosciences cognitives et affectives s’intéressent en particulier aux liens entre le cerveau, le comportement et les émotions.
système_nerveux_enfant

Les découvertes actuelles en Neurosciences nous amènent à repenser complètement l’aménagement à la maison et en structure petite enfance ainsi que le type de matériel utilisé, les processus de soin, le rôle de l’adulte et les jeux et activités proposés aux enfants.

L’itinérance ludique

Concernant l’aménagement et la circulation des enfants en structure petite enfance, la puéricultrice Laurence Rameau a défriché le terrain avec l’itinérance ludique, un mode d’organisation des EAJE adaptés aux besoins d’exploration intense des tout-petits.

Les 2 grands principes de l’itinérance ludique sont :

  • la libre circulation des enfants dans la structure
  • la liberté des enfants dans le jeu

1/ La libre circulation des enfants

Laurence Rameau propose de supprimer les sections et d’organiser la structure en différents univers ludiques entre lesquels les enfants peuvent circuler à leur guise indépendamment de leur âge.

Cette libre circulation des enfants dans la structure va enrichir les possibilités d’apprentissage et va permettre aux enfants d’être proactifs et non plus dans l’attente des propositions des adultes. Ils peuvent aussi aller vers ce qui les intéresse vraiment à l’instant t et qui les stimule de manière optimale : du matériel à expérimenter, un espace à découvrir ou encore une personne avec laquelle ils veulent rentrer en contact.

Enfin cette libre circulation va favoriser le mélange des âges, essentiel pour faciliter l’apprentissage par observation et par imitation.

2/ La liberté des enfants dans le jeu

Les enfants sont non seulement acteurs mais aussi créateurs de leur jeu. Ils ont du matériel à disposition un matériel et ils décident comment l’investir.

On peut imaginer par exemple un univers ludique autour du carton : de très jeunes bébés vont peut-être vivre dans cet espace des expériences sensorielles intenses (textures, odeurs, goût des cartons, bruits lorsqu’on les frotte…) alors que d’autres un peu plus grands pourraient exercer leur grande motricité (rentrer – sortir du carton, prendre appui sur le carton, se cacher dessous…),

D’autres encore pourraient explorer les notions de tailles et de volume, découvrir les concepts d’intérieur / extérieur, dedans / dehors, contenu / contenant, ainsi que les relations spatiales (plus petit que / plus grand que) en jouant à vider – remplir.

Enfin les enfants les plus grands vont peut-être organiser un jeu symbolique autour des cartons qui pourront devenir tour à tour des voitures, des maisons ou encore des bateaux…

 

enfant_createur_de_son_jeu

Il n’y a pas une seule manière de pratiquer l’itinérance ludique, mille et une adaptations sont possibles en fonction des contraintes temporelles, spatiales, humaines et à l’orientation que vous souhaitez donner à votre structure.

C’est pourquoi, dans mes formations professionnelles, je vous propose de vous livrer de manière vivante et ludique, les grands concepts concernant le cerveau du jeune enfant :

    • la plasticité cérébrale et l’ « esprit absorbant » de l’enfant
    • les neurones miroir et l’apprentissage par imitation
    • les facteurs clés du développement cérébral
    • l’hypersensibilité et l’immaturité du système nerveux
    • etc…
    connexions_cerebrales

    Vous pourrez ainsi vous approprier ces concepts afin que l’on définisse ensemble les solutions qui vous conviennent le mieux en tenant compte de l’espace et du temps dont vous disposez et des contraintes et priorités dans votre structure.

    Les processus de soins et le matériel utilisé

    Les Neurosciences nous amènent aujourd’hui un point de vue inédit sur le change, le sommeil et les repas. Adapter l’environnement matériel et humain à ce que l’on sait aujourd’hui du développement neurologique de l’enfant permet de faire apparaître des compétences insoupçonnées des jeunes enfants, notamment en terme d’autonomie, de coopération et de prises d’initiatives au cours des soins.

     

    Dans mes ateliers et formations, je vous livre des pistes concrètes pour adapter l’organisation matérielle et les processus pour ces temps de soin quotidiens essentiels dans la vie de l’enfant.

    Vous souhaitez en savoir plus sur les grands concepts en Neurosciences cognitives et affectives et leur application au quotidien avec les enfants ? 

    Vous pouvez vous abonner à la newsletter Lulys consacrée aux Neurosciences et à la petite enfance. 

    Poster img

    C'EST OFFERT !

    Le poster des 4 grands principes de la motricité libre

    Bienvenue!